Histoire de la Cooperative

Création d’une Coopérative

Jusque dans les années 30, la fabrication du fromage au Pays-d’Enhaut enregistrait une diminution constante. Face à cette situation, due à une baisse de qualité provenant des conditions de stockage précaires dans les caves des chalets, les amodiateurs de la région décidèrent en 1932 de se regrouper en coopérative.

L’ Histoire de la Coopérative

des Producteurs de Fromages d’Alpage
L’Etivaz AOP
Histoire de la Cooperative -
Regarder la vidéo

Un voyage dans le temps

1934

En 1934

En 1934, la construction des caves de L’Etivaz marque la première étape de la création de la Coopérative. Avec une capacité de 2’700 pièces, elles permettent alors d’entreposer la production des 30 membres d’alors.

En 1946

En 1946

En 1946, la coopérative étend son rayon d’action à l’ensemble des Alpes vaudoises; elle construit un grenier qui permet d’entreposer 3’000 pièces destinées à sécher le fromage à rebibes.

En 1974

En 1974

L’essor constant de la production l’incite à agrandir ses caves, ce qu’elle fait en 1974.

Mais peu après, les caves sont déjà trop petites pour contenir toute la production. Des fromages doivent être entreposés en plaine. L’annonce de la fermeture des caves de la fédération laitière à Vevey oblige alors la coopérative à se réorganiser.

La Coopérative décide finalement d’augmenter une nouvelle fois la capacité de stockage des caves de L’Etivaz et, par la même occasion de restructurer tout le complexe afin d’améliorer les conditions d’affinage.

En 1986

En 1986

Cet agrandissement, en 1986, permet de ramener l’ensemble de l’affinage dans le berceau de production. La capacité totale d’entreposage est alors portée à 14’000 pièces. Ainsi, au fil des ans, les producteurs de fromages d’alpage L’Etivaz AOP se sont dotés d’un instrument de travail répondant à la fois à leurs besoins spécifiques et à ceux, toujours plus exigeants, du marché.

En 1986

En 2005

Un nouvel agrandissement des caves permet le stockage de 9’180 pièces supplémentaires, afin de pouvoir encore mieux satisfaire la clientèle dont la préférence va aux fromages plus corsés, donc affinés plus longtemps. Quelques années seulement après la construction de la cave en 2005, le manque de place se fait à nouveau sentir.

En 1986

En 2012

En 2012, l’agrandissement des caves apportant une capacité d’entreposage de 30’000 pièces nécessite la destruction de la cave de 1934. Un nouveau grenier à rebibes est également construit avec une capacité d’entreposage qui passe de 3’000 à 5’000 pièces.